Emue.fr – Maison d’édition française à Melbourne

Mise en lumière des éditions Emue, une maison d’édition sans frontière. Toute jeune, mais déjà un caractère bien trempé…
Rencontre avec Sophie Marozeau, fondatrice de Emue.fr French books on the move
Parlez-nous de votre maison d’édition. Vous êtes basé à Melbourne, mais vous publiez des nouvelles et romans écrits en français…
Emue est effectivement une maison d’édition qui est née à Melbourne de l’envie d’un groupe d’écrivains et éditeurs venant d’un peu partout. Les premières discussions autour de ce projet ont eu lieu sur Internet, au sein d’un forum ouvert. Certains membres étaient aux États-Unis ou au Canada, d’autres en France et moi, à Melbourne ! Emue est né en 2010, avec l’iPad, au moment où l’ebook devenait populaire. L’idée était de créer des livres accessibles partout dans le monde à destination des francophones et des francophiles. Trop d’éditeurs français brident la diffusion de leurs livres pour les rendre inaccessibles à l’étranger. 

Comment choisissez-vous les auteurs que vous publiez ? Et que recherchez-vous dans leurs récits ?
Nous sommes trois à lire les manuscrits. Le choix se fait à l’unanimité. Nous avons la chance d’avoir des goûts littéraires proches et la même idée de ce que nous voulons pour Emue : des textes forts, vifs, empreints d’humour et de poésie, reflets de l’air du temps.

Envisagez-vous de publier des auteurs australiens afin de faire rayonner la littérature australienne auprès du lectorat français?
Nous y avons pensé, mais nous n’en sommes pas là. Notre vocation est avant tout la promotion de la culture française, teintée de multiculturalisme, à travers le monde. Diffuser nos livres en anglais, en revanche, pourquoi pas !

Vos livres sont publiés en format ebook avant d’être disponibles en format papier, pourquoi une telle volonté ?
Aujourd’hui, il semble indispensable de proposer une version numérique des livres. Nous y arrivons plus facilement, car la production est plus facile dans ce format. Le livre papier vient dans un second temps, car le processus est un peu plus lent. 

En France, les lecteurs sont encore un peu frileux par rapport au numérique, d’ailleurs tous les livres qui sortent sur le marché ne sont pas automatiquement disponibles en version numérique, comment pensez-vous vous insérer dans ce marché ?
Nous nous adressons au public mondial, beaucoup aux expatriés et francophiles vivant dans des pays anglo-saxons, où le numérique est bien installé. En France, pour le moment, nous vendons davantage de livres papier. Nous n’avons pas vraiment de technique pour faire venir les gens au numérique, nous respectons leur choix et proposons les deux formats.

Que pensez-vous de la scène littéraire australienne ?
Je ne la connais pas bien, mais j’ai découvert de très belles nouvelles de Josephine Rowe, How a Moth becomes a Boat, et Running Dogs de Ruby Murray est dans ma reading list. 

Et enfin, où peut-on se procurer vos livres ?
Nos ebooks sont vendus sur la plupart des plateformes numériques existantes (Kindle, iTunes, Kobo, Barnes & Nobles, Fnac, Readings (en Australie), Feedbooks, Bibliosurf, ePagine etc). Nos livres papier sont disponibles sur Amazon à  l’international et dans 4 librairies à Londres, Paris, Sydney et Melbourne. Toutes nos publications sont également vendues sur notre site web : emue.fr.


Retrouvez mon billet sur la nouvelle Bungalow Californien de Yod Or publiée par Emue.

Un commentaire sur « Emue.fr – Maison d’édition française à Melbourne »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s