A mort les nouvelles technologies !

Avez-vous déjà essayé d’acheter un livre numérique légalement sur internet ? Non ? Laissez-moi vous peindre le tableau.

On vous offre  un joli Kindle à noël. Comme vous habitez à l’étranger et que vous ne pouvez pas acheter les nouveautés françaises, ce sera très utile.
Bref, vous êtes ravi !

Pour commencer vous aller sur la boutique Amazon.com où vous téléchargez quelques livres gratuits en anglais. Parfait, ça fonctionne !

Quelques jours plus tard, vous voyez une nouveauté française qui vous tente, vous visitez donc Amazon.fr pour faire votre achat (en toute légalité !).

Au moment de renseigner le champ de votre pays, vous indiquez Australie… Et là, un message d’erreur apparaît, impossible d’acheter des livres sur Amazon.fr quand vous n’êtes pas domicilié en France… Bon, deuxième tentative, vous avez encore de la famille en France, vous commencez donc à mentir un petit peu sur votre adresse. Vous attendez patiemment votre livre… quelques heures plus tard, vous êtes repéré par Interpol (j’exagère à moitié), qui vous prévient que vous avez renseigner des champs incorrectement et qu’il vous est impossible d’obtenir le livre commandé si vous n’habitez pas en France.
Vous vous êtes fait repérer par votre adresse IP (I quoi ???).

Conclusion, impossible de vous procurer des livres en français sur Amazon.fr sachant que vous avez acheté un Kindle, appareil uniquement compatible avec le format vendu sur Amazon. (Vous sentez la moutarde vous monter au nez ou pas ?!!?)

« Heureusement » en France nous avons la Fnac, qui fournie beaucoup de livres numériques.

Vous repérez votre achat, vous cliquez pour l’acheter.
Bien entendu un fois votre livre récupéré, le format ne correspond plus. Qu’a cela ne tienne, vous passez la nuit à chercher des logiciels de conversion de format. CALIBRE vous ouvre ses portes, et c’est parti !! Heu, pas si vite, vous avez pensé à la DRM ? (DR quoi ???) Ah oui, les éditeurs en bons commerçants ont mis des verrous sur les livres pour que lorsqu’on se les procure légalement (en payant le prix fort !!), on ne puisse pas les lire dans un autre format que celui acheté.

Vous y comprenez quelque chose vous ? Parce que moi je suis perdue… Ils ont dû oublié qu’on vivait au 21e siècle, et plus à l’époque de Gutenberg ceux qui ont mis ça au point !

Bref, votre livre (Piège Nuptial de Douglas Kennedy – qui au passage promettait d’être hilarant) est sur votre ordinateur, et ne sera peut-être jamais lu.

Et on appelle ça le progrès ?!?

 

Update novembre 2016 : J’ai enfin trouvé un site sur lequel on peut acheter des ebooks de l’étranger : Le furet du nord.

 

 

15 commentaires sur « A mort les nouvelles technologies ! »

  1. Alleluia!!! enfin un article clair qui répond à ma question! Tout cela confirme bien mon impression de départ… Je vis en Australie depuis un an et je recherche une solution pour lire des livres français sur une liseuse! J’ai vu que les Kindle et Kobo sont en vente ici chez JB Hifi par exemple. J’étais plutôt attirée par la Kindle Paperwhite mais cette histoire me refroidit drôlement puisque mon principal but est de télécharger des ebooks français. Bref, as tu trouvé une solution à cette histoire ? Certains parlent d’utiliser un réseau privé pour masquer son adresse IPP lorsque l’on télécharge …. je ne suis pas convaincue de maitriser une telle manipulation!!!. On m’a aussi dit que la liseuse « Kobo » était plus pratique pour télécharger des ebooks sur internet. Elle accepte davantage de formats, pas besoin d’utiliser Calibre comme avec une Kindle. Cependant, je souhaitais acheter mes ebooks et non les télécharger illégalement…. J’ai aussi pensé à acheter une Kindle sur un site français et me l’a faire expédier en Australie mais ça ne résoudrait pas le problème d’accès aux ebooks sur Amazon.fr.
    Bref tout cela relève du casse tête!
    J’espère que tu verras mon commentaire car l’article date un peu! Je m’en vais faire un tour sur ton blog que je découvre avec plaisir ! Merci

    1. Merci pour ton commentaire Sandra. Quelle galère ces livres électroniques… Ce que je peux te conseiller, c’est plutôt d’acheter un Kobo, au moins tu pourras acheter des livres sur différentes plateformes et sites internet. Ensuite, le problème comme tu habites en Australie viendra de l’adresse IP de ton ordi qui va t’empêcher d’acheter des livres sur les principaux sites (Fnac, decitre, etc. ), donc pour contourner ce problème, j’utilise le site Gallimard numérique, qui propose presque tous les livres en version numérique (pas uniquement ceux publiés chez Gallimard). En revanche, pour acheter des livres sur ce site, il te faudra tout de même une carte de crédit/débit française, car il n’accepte pas les cartes étrangères… Bref, bonjour la galère !! J’espère que cette solution t’aidera, mais c’est vraiment dommage toutes ces restrictions. À bientôt, Angélique

    2. Juste un petit update Sandra, vas sur le site Le furet du nord, et là, pas de problème, tu peux acheter et payer depuis l’Australie (entre autres) avec une carte non française ! Youpi !

      1. Merci beaucoup pour tes réponses Angelique! Alors j’ai fait un test avec un logiciel permettant de cacher l’adresse IP (chut :-)). J’ai réussi à télécharger un ebook depuis mon compte Amazon.fr donc niveau téléchargement je devrais être ok. Le soucis c’est que je ne sais pas si je pourrais transférer cet ebook depuis mon ordinateur sur la Kindle achetée en Australie (oui car je suis déjà en Australie depuis un an donc je devrais acheter ma liseuse ici). Aucun vendeur n’a pu me renseigner. Je t´avoue que je préfère la Kindle à la Kobo mais si je n’ai pas le choix je me dirigerai vers la Kobo. J’ai bien noté le site du furet du Nord, merci encore !

  2. Arfff. Tu me refroidis carrément là. Je pensais justement passer au Kindle parce que je suis du genre baroudeur à passer le plus clair de mon temps hors de France:/ Il va falloir que je réfléchisse sérieusement à la question alors… Et dire que je pensais que le livre numérique me simplifierait la vie au vu du déménagement que je viens de passer:/

    1. Je trouve que de pouvoir acheter les livres en format numérique est une avancée fantastique, et on devrait tous s’y mettre! Mais peut-être pas avec Amazon… Si tu envisages d’acheter une liseuse je te conseille plutôt d’en choisir une qui supporte le format epub beaucoup plus couramment utilisé en france et à l’étranger.

  3. Je tiens à préciser que le prix d’un eBook n’est pas « excessif ». Il faut prendre en compte tellement de paramètres que, malheureusement, c’est ainsi. Amazon prend un énorme pourcentage que ce soit sur papier ou numérique. Il faut prendre en compte tout ça. Sachez que ceux qui gagnent le moins d’argent, ce sont l’auteur ET l’éditeur. Bien sûr, si on prend en compte les gros éditeurs, les paramètres changent (mais là, il faut surtout en prendre en compte le nombre d’exemplaires vendus dans une année).
    Malgré tout, cette histoire de vente non disponible pour un autre pays, c’est inadmissible, je suis d’accord !

    1. Bien sur il n’y a pas qu’un seul responsable dans l’histoire, et je serais heureuse d’acheter mes livres en francais au prix du numérique si je le pouvais… J’espère que les choses évoluront rapidement en France, car pour le moment on est un peu à la traîne par rapport à nos amis anglo-saxons…

  4. Je suis tout à fait d’accord avec toi! j’avais acheté une tablette exprès pour la lecture et quand j’ai vu que tout était zoné, je l’ai rangée au fond de mon placard. Elle est neuve, elle ne servira probablement jamais, et les livres que j’ai téléchargé ne peuvent pas être lu parce que le format n ‘est pas compatible ou parce que je ne suis pas en France pour avoir accès au fichier sur ma tablette… Une histoire à dormir de debout.

    Entre les livres de poche qui coutent $20 à $30 en librairies, les frais de port amazon de $20 à $40, et les livres numériques inaccessibles depuis l’étranger, ça ne donne plus vraiment envie de lire en Français….

    1. Merci pour ton cri du coeur Alexandra, je suis contente de savoir que je ne suis pas seule ! Je ne sais pas qui est responsable dans l’histoire mais je suis contente de pouvoir lire en anglais ! Le pire c’est que les ebook en français sont aussi chers que les livres papier et que tous les titres ne sont pas disponibles…ras-le-bol !

  5. Je partage ton coup de gueule. Vive les (rares) editeurs qui ouvrent leurs frontières!
    Le Douglas Kennedy n’est pas dispo sur amazon.com en anglais? Je crois que c’est le premier auteur que j’ai lu sur kindle (on ne le trouve pas en librairie ici donc j’étais contente).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s