Quelques grands auteurs australiens

En découvrant la littérature australienne, on peut vite se sentir dépasser. En effet, sans aucun repère pour savoir quels sont les auteurs classiques, difficile de savoir par où commencer.

Après un petit tour d’horizon de livres consacrés à la littérature australienne, dont le livre de Jean-François Vernay – Panorama du roman australien et History of Australian literature publié par Cambridge Press, j’ai demandé conseil à Angela Meyer et Elizabeth Lluede. Voici donc une liste des grands auteurs australiens.

Pour ce premier billet, place aux femmes !

XIXe – première moitié du XXe siècle

Barbara Jane Baynton, née en 1857 en Nouvelle-Galles-du-Sud, elle est la fille d’immigrés irlandais. En 1890, elle commence à écrire des nouvelles et articles pour le magazine littéraire The bulletin. Faute d’avoir trouvé un éditeur à Sydney, elle se rend à Londres où ses six nouvelles sont publiées dans le recueil Bush Studies en 1902. Elle y décrit la vie dans le bush sans idéalisation, dépeignant son dégoût de la solitude et la dureté de cette vie. En 1907, elle écrit son premier roman Human Toll, qui selon A. A. Phillips possède « quelques-uns des traits de son écriture caractéristique…et une compréhension clairvoyante de la nature humaine ».

Ethel Florence Lindesay Richardson (Henry Handel) est née en 1870 dans le quartier de Fitzroy en Victoria. Elle vécut plus de 58 ans à l’étranger, notamment en Allemagne et en Angleterre où elle ne se sentit jamais chez elle. Ethel adopta le pseudonyme de Henry Handel Richardson pour diverses raisons, l’une des raisons principales fut probablement de lutter contre les préjugés de l’époque quant à l’écriture « féminine ». Son plus célèbre ouvrage est la trilogie The Fortune of Richard Mahony. Un roman typique du pays et de l’époque, sur la montée du capitalisme du 19e siècle à la suite de la ruée vers l’or.

Stella Maria Sarah Miles Franklin est née en 1879 en Nouvelle-Galles-du-Sud. Son père ne fut jamais un bon entrepreneur et la famille alla de faillites en faillites. Cette descente dans l’échelle sociale contribua à lui donner son caractère fier, son goût du féminisme et sa passion pour l’écriture. Elle raconte son histoire sous les traits quelque peu romancés de Sybylla Melvyn dans Ma brillante carrière publiée par un éditeur britannique en 1901. Toute sa vie, Miles Franklin fut une femme indépendante, refusant de se marier, voyageant seule à travers le monde et promouvant les jeunes auteurs australiens dès les années 30. Sa maigre succession fut utilisée pour créer le Prix littéraire Miles Franklin qui récompense encore aujourd’hui les meilleurs auteurs australiens.

Gwen Harwood est née en 1920 dans l’état du Queensland. Elle est une des grandes poètes & librettistes australiennes. Elle a publié plus de 420 écrits dont les thèmes principaux sont la maternité, la condition féminine ainsi que les paysages de Tasmanie où elle a vécu, et la dépossession de ces terres des aborigènes. Ses poèmes sont aujourd’hui étudiés à l’école et font toujours écho au monde moderne.

  • Poems (1963)
  • Poems Volume Two (1968)
  • The Lion’s Bride (1981)
  • Bone Scan (1988)

Christina Stead quitta son Australie natale en 1928 pour n’y retourner qu’en 1968 lorsqu’un prix littéraire lui fut refusé sous prétexte « qu’elle avait cessé d’être australienne ». Son roman le plus connu est The man who loved children (réédite en 1965) et fut alors encensé par la critique. Cette histoire s’inspire sur sa propre jeunesse et fut publiée pour la première fois en 1940 sans rencontrer un grand succès. Le roman raconte l’histoire des Pollits, une famille dysfonctionnelle et malheureuse.

  • The Beauties and Furies (1936)
  • The Man Who Loved Children (1940)
  • Letty Fox: Her Luck (1946)

Les titres indiqués offrent un aperçu des œuvres majeurs de ces auteurs, mais ne sont en rien exhaustifs.

Un commentaire sur « Quelques grands auteurs australiens »

  1. Bonjour,
    Je me permet de vous contacter car j’ai un projet de création d’un site d’interviews et de témoignages sur nos expériences de vies à l’étranger.
    Je vis moi-même en Californie du Nord et je suis curieuse de savoir comment on vit dans les autres coins du monde.
    Si vous êtes intéressés par ce projet, n’hésitez pas à me contacter sur mon email perso : sarabourg99@gmail.com.
    Merci d’avance,
    Sara

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s