The beloved d’Annah Faulkner

The beloved d’Annah Faulkner, Pan Macmillan Australia, 2012

The beloved - Annah Faulkner

Si je n’avais pas oublié mon Kindle dans l’avion, j’aurai pu finir le premier roman d’Annah Faulkner, The Beloved. Dans mon malheur, je ne suis finalement pas mécontente parce que je dois avouer que ce livre m’a barbé. Il a pourtant été sélectionné pour le Prix Miles Franklin, une des récompenses les plus importantes d’Australie et il a gagné le prix Premier du Queensland. L’histoire m’a laissé sur ma faim, presque dès le début.

L’histoire : Melbourne, 1954, le monde de Roberta ‘Bertie’ lightfoot s’effondre lorsqu’elle est contracte la polio. Elle reste enfermée pendant plusieurs semaines d’où elle ressort en fauteuil roulant, mais Lily May, sa mère, est une femme combative qui lui promet qu’elle remarchera un jour. L’année suivante, toute la famille déménage à Port Moresby en Papouasie Nouvelle-Guinée, sa mère est déterminée à ce que ses enfants soient à la hauteur de ses espérances. Bien que ce que Bertie aime par dessus tout ce soit la peinture, Lily May ne veut entendre, il faut qu’elle soit bonne en math ! Très vite, un conflit éclate entre elle et Bertie afin qu’elle puisse affirmer sa propre identité. A cela vient se greffer une histoire de couleurs qui auréolent les gens que Bertie rencontre, comme si le plus profond de leur âme se révélait à elle seule.

C’est vrai que le personnage de Roberta est attachant, elle est drôle et intelligente mais ça n’a pas suffit. J’attends d’un roman qu’il me fasse vibrer, pas qu’il me décrive encore et encore des personnages aussi bien construits soient-ils. Il s’agit sans aucun doute d’un roman d’initiation (mais moi, depuis Candide au lycée, c’est plus trop mon truc). Je laisse à Annah Faulkner le bénéfice du doute, après tout, je suis peut-être complètement passée à coté d’une histoire fabuleuse (ce roman a quand même été nominé et a gagné plusieurs prix majeurs en Australie !).

Avis aux anglophiles/phones, je vous laisse vous faire votre avis.

 

Publicités

Le Miles Franklin Award se féminise

C’est comme si le jury du prix littéraire Miles Franklin avait pris au sérieux les alertes lancées par les féministes sur le statut des auteurEs en Australie et dans le monde.
Cette année, quoiqu’il arrive le prix sera de nouveau remis à une femme (le prix a été attribué à Anna Funder pour Tout ce que je suis en 2012). Les cinq finalistes sont en effet cinq femmes – dont l’une a déjà reçu le Prix Stella (Carrie Tiffany pour Mateship with birds), un nouveau prix littéraire crée en 2013 pour récompenser une auteure féminine.

Voici la liste des nommées pour le Miles Franklin Award 2013:


Floundering
de Romy Ash
The Beloved d’Annah Faulkner
Questions of Travel de Michelle de Kretser
The Mountain de Drusilla Modjeska
Mateship with Birds de Carrie Tiffany

J’espère que le livre de Carrie Tiffany ne sera pas récompensé, non pas qu’il soit mauvais, je ne l’ai même pas encore lu, mais parce que je trouve ça dommage que toute les lumières ne soient braquées que sur un seul et unique titre. Rappelons nous que l’année dernière, Anna Funder (pour Tout ce que je suis) et Gillian Mears (Foal’s bread) se sont partagées tous les prix importants du pays… Alors que je sais qu’il y a plus de deux romans qui valent le coup en Australie !

Le jury rendra son verdict le 19 juin.